Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Nations unies : La France perdrait un poste-clef

mardi 29 avril 2008, par FROISSART Philippe

Après avoir dirigé des opérations de maintien de la paix pendant plusieurs années, le Français le plus haut gradés des nations unies, Jean-Marie Guéhenno ne renouvellera pas son contrat au delà du moi de juin.
Le départ de M. Guéhenno remet en question l’attribution de la France au département de l’ONU le plus prestigieux, avec un budget de prés de 7 milliards de dollars et plus de 100 000 personnes reparties à travers le monde.
Ces derniers mois, M. Guéhenno a évoqué les risques pour l’ONU d’une « humiliation » au Darfour, où le conseil de sécurité a ordonné le déploiement de 26 000 hommes.

Cependant, seulement 9000 hommes des soldats de l’union africaine sont passés sous béret bleu et disposent de très faibles moyens d’action. M Guéhenno déclarait lui-même que l ONU était dans la situation la plus dangereuse connue depuis la Yougoslavie.

J.-M. G avait été nommé secrétaire général adjoint par Kofi Annan et avait été un des rares responsable a conserver ses fonctions après l’arrivé du nouveau secrétaire général Ban Ki-Moon.
Paris avait fait du maintien d’un français à ce poste la condition de son soutient à M.Ban. Les Etats-Unis et le Royaume Uni qui avait du se contenter de département moins importantsconvoitent le poste qui sera laissé vacant par le diplomate français.

 

Le Monde, vendredi 7 mars 2008.

Pourreau Adrian, TES3, 2007-2008

 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille