Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Droit à l’avortement en Italie

mardi 22 avril 2008, par FROISSART Philippe

En Italie débute la campagne électorale et sur ce fond de politique est relancée la polémique sur l’avortement, autorisée depuis 1978. Giuliano Ferrara, ancien porte-parole du premier gouvernement Berlusconi et néo conservateur, créé des tensions dans les différents partis par son initiative contre l’avortement avec la lancée de sa propre liste « Avortement ? Non, merci ». Cette action est soutenue par l’Eglise car en symbiose avec l’idéologie du Vatican.
Cette question fit sa première entrée sur la scène politique par les propos favorables de Berlusconi le 12 février dernier. Et dès le 13 Février la chasse aux sorcières commence selon les termes de Livia Torco, Ministre de la santé. Une femme fut interrogée dès la fin de son IVG par la police, son dossier médical et ainsi que son fœtus furent confisqués à la suite d’une dénonciation anonyme pour le non respect des délais à respecter pour une IVG. Alors que selon la patiente et le médecin, l’IVG respectait les délais légaux et aurait été pratiquée pour des raisons thérapeutiques car l’enfant à naître avait 40% de chance d’être handicapé. Cela créé un climat de tension et de méfiance.
Selon Emma Bonino du Parti Radical, G. Ferrara mène une croisade idéologique pour diviser le centre gauche, un Cheval de Troie mais celui-ci finit par revenir et ébranler également le Centre Droit. Car, dans la même journée, Stéphania Prestigiacoma, ancienne Ministre de la Parité, affirmait que Berlusconi ne toucherait pas à la loi sur l’avortement et peu de temps après c’est Maria Burani Procaccini, responsable de la famille au sein de Forza Italia qui annonçait une modification de la législation pour restreindre les conditions du recours à l’IVG.
Cette polémique qui, selon Berlusconi, ne devait pas entrer dans le cadre électoral, crée la discorde au sein de tous les partis et devient le chanp de bataille des candidats au poste de député.

Le monde, vendredi 15 Février 2008.
MORIN Cassandra, TES3, année 2007/2008.

 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille