Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

M. Chavez dit espérer un contact des FARC pour la libération des otages

samedi 22 mars 2008, par FROISSART Philippe

Hugo Chavez, seulement deux jours après l’indentification du petit Emmanuel, fils d’une otage colombienne Clara Rojas, n’a pas voulu mettre en avant l’échec de l’opération humanitaire visant à récupérer trois otages des Forces armées révolutionnaires de Colombie. Lors de la 299ème édition de son émission télévisée « Allô président » le dimanche 6 janvier, M. Chavez à déclaré, à propos de l’affaire concernant Emmanuel, « l’important est qu’Emmanuel est libre » et il a ensuite affirmé « attendre des contacts pour la libération de Clara et Consuelo », suivant l’annonce faite par les FARC le 18 décembre.
De plus, le ministère des relations extérieures du Venezuela a demandé une enquête des événements ayant concerné « l’opération Emmanuel ». Fernando Araujo, ministre colombien des affaires extérieures, qui est lui-même ancien otage des FARC, a répondu au gouvernement vénézuélien qu’il fallait que ce dernier « s’adresse aux FARC ».
A Paris, la secrétaire d’état aux affaires étrangères, Rama Yade, a affirmé, que malgré les évènements survenus précédemment, la France comptait toujours sur M. Chavez. La secrétaire d’état a ensuite déclaré que le gouvernement français « remercié Chavez pour les tentatives de libération des trois otages », par ailleurs Mme Yade a affirmé lors du « Grand rendez-vous Europe1-TV5-Le Monde-Le Parisien » que M. Chavez est celui qui avait obtenu des choses que « nous n’avions pas réussi à obtenir avant ». Pour en conclure Rama Yade a ajouté qu’il fallait être patient car malgré que « l’opération ait été retardé, la pression sur les FARC sera maintenue ». Rmq : depuis, les otages ont été libérés
Le Monde, Mardi 8 Janvier 2008
KHAIDA Hédi, 1ère ES2 ; Année 2007-2008

 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille