Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Bataille entre Mme Clinton et M. Obama en politique étrangère

mardi 5 février 2008, par FROISSART Philippe

Pour commencer on met en évidence l’importance de la politique étrangère dans la conquête de la Maison Blanche qui est l’un, voire le point clef de la campagne. On parle notamment des opinions des deux candidats au sujet de la guerre en Irak, l’un étant contre (Obama) et l’autre pour (Clinton).
Ensuite nous assistons à l’énumération d’une liste de soutiens de diplomates et de militaires de prestige qui jouissent d’une bonne réputation quant à leurs actions et leurs idées sur la politique étrangère. Nous pouvons par exemple trouver dans la liste de Barak Obama, un ancien conseiller à la sécurité nationale de Jimmy Carter (ancien président des Etats-Unis), et Anthony Lake ancien conseiller à la sécurité nationale de Bill Clinton. Ces deux soutiens amènent des critiques du camp Clinton car l’un est un « faucon humanitaire » (Lake) et l’autre un « réaliste » (Brzezinski) : cela peut prêter à confusion.
Nous pouvons rajouter dans les soutiens d’Obama des personnalités comme Ivo Daalder et Philip Gordon (Europe), Brian Katulis (Moyen Orient). Au sein du clan Clinton nous pouvons entre autres retrouver des anciens secrétaires d’Etat Warren Christopher et Madeleine Albright, mais aussi des anciens ambassadeurs comme Richard Holbrooke, l’ancien général Welsley Clark …
Après cela l’article évoque l’assassinat de Benazir Bhutto et le fait que Mme Clinton a à plusieurs reprises rappelé qu’elle la connaissait personnellement ; Obama, lui, a voulu répondre en sous entendant qu’elle n’avait pas de poigne et ne ferait que de la figuration à l’étranger.
 
Le Monde, Dimanche 30 – Lundi 31 décembre 2007, page 5.
KHAIDA Hédi, 1 ère 2, année 2007-2008
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille