Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Le premier maire Noir d’Irlande.

vendredi 1er février 2008, par FROISSART Philippe

Rotimi Adebari était âgé de 36 ans. Au Nigeria, il était journaliste télévisé, avait enseigné l’économie et étudié les sciences politiques. Jeune homme de bonne famille, il était autrefois un sportif émérite exerçant à un niveau national. Pourtant, il prit l’avion pour l’Irlande avec sa femme et ses deux enfants en juillet 2000. Il quitta une situation stable pour endosser le statut de demandeur d’asile … asile qu’on lui refusera. S’il est aujourd’hui « résident étranger » il le doit à la naissance de son troisième enfant sur le sol Irlandais, la Loi Irlandaise en vigueur accordait alors la nationalité Irlandaise à tout nouveau né sur son territoire, et par conséquent, le droit de résidence à ses parents.
À peine installé à Portlaoise, ville de 18 000 habitants de la Grande banlieue de Dublin, où il y a encore quinze ans personne n’avait vu de noirs, il s’engage dans la communauté. Il commence par reprendre en main un « Job’s club » (dépendance de l’équivalent de l’ANPE, aidant les chômeurs à retrouver un emploi) qui s’était vu temporellement privé de leader. Il prend rapidement les choses en mains et marque par son efficacité.
Plus tard il fait équipe avec un conseiller municipal et concourt avec lui aux élections municipales en tant qu’indépendant. Son engagement dans la commune deviendra rapidement notoriété locale, il aide les chômeurs puis fonde une association d’aide à l’emploi alors que l’économie du pays est en déclin, il anime une émission de débats de société d’une radio locale, et fait des conférences sur les échanges interculturels. Il évite tout comportement qui pourrait paraître communautariste, et participe à l’intégration des centaines de Nigérians habitant la ville, poussant à limiter le « choc des cultures » et à augmenter la scolarisation.
Le 28 Juin 2007 il est élu au conseil municipal, et est élu maire de Portlaoise à la majorité absolue par celui-ci. A 43 ans, Rotimi Adebari est résident étranger et maire d’une commune de 18 000 têtes, seulement sept ans après son départ d’Afrique. Aujourd’hui, il est un maire très occupé, entre ses fonctions d’élu et son engagement auprès des organisations pour favoriser l’intégration ou pour encourager le dialogue interculturel dans les universités de la capitale, ou encore ses engagements internationaux envers Londres … 
Rotimi Adebari est historiquement le premier maire noir Irlandais, il reste humble et discret, n’aimant pas les objectifs, pourtant il est le symbole d’une Irlande qui a changé. Irlande mise en scène dans «  The playboy of the Western World », pièce de théâtre irlandaise du XIXe siècle que Roddy Doyle (Irlandais) et Bisi Adigun (Nigérian) ont revisitée avec son histoire, celle d’un Africain demandeur d’asile débarquant dans une « Irlande blonde, rousse, à tache de rousseur et catholique ». Et lorsqu’on lui demande pourquoi il a quitté son pays, l’homme calme se fait plus crispé, « Les raisons pour lesquelles j’ai quitté mon pays, dit-il, renvoient à un passé sur lequel je n’ai pas envie de revenir… […] Vous ne saurez pas ce que j’ai vécu ».
 
Le Monde, Samedi 1er Décembre 2007
RAZANAJOHARY Ilan, 1°ES2, année 2007-2008.
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille