Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

La Chine s’associe à l’AID

vendredi 25 janvier 2008, par FROISSART Philippe

Dans le but d’aider à améliorer le développement de certains pays tels que le Nicaragua ou la Tanzanie, une association appelé : AID (Association Internationale de Développement), propose des aides financières à certains pays pauvres ; généralement, cette aide va aux pays dont le revenu annuel par habitant est inférieur à 1065 dollars. Cette année, ce chiffre qui est énorme : « 41,6 milliards de dollars » est un record, mais le plus marquant, est surtout qu’un ancien pays bénéficiant des aides de l’AID qu’était la Chine fait désormais partie de ces pays donateurs (qui sont aux nombres de 45). Signe que cette aide financière est un vrai moteur de développement. Pékin, la capitale de la Chine, a ainsi décidé d’apporter une aide de quelques dizaines de milliards de dollars. Cependant, ce n’est pas cela qui a retenu l’attention des autres pays mais surtout le fait qu’elle ait décidé de se joindre symboliquement à cette association. Sachant que depuis plusieurs mois, Pékin était mal vu par d’autres pays étant donné qu’elle faisait des prêts de plusieurs milliards de dollars à certains pays Africains - possédant de nombreuses richesses (ressources naturelles et minières) - qui venaient d’éteindre les dettes d’autres créanciers internationaux. Cette volonté de la Chine d’appartenir à l’AID est ainsi appréciée des autres pays membres de l’association. D’autre part, la Chine est désormais, si l’on peut dire, imitée par d’autres pays anciens bénéficiaires de l’AID : la Chypre, l’Egypte ou encore l’Estonie se sont joint à cette cause internationale en faisant don de montants pas encore précisés.
Pour plus d’information, nous pouvons ajouter quelques chiffres clés :
Selon les statistiques, sur les 17,7 milliards de dollars donnés de 2005 à 2008, les Etats-Unis ont contribué à 13,8% (2,37 milliards de dollars), le Royaume-Uni à 13,2% (2,25 milliards de dollars), le Japon 12,2% (2,09 milliards de dollars), l’Allemagne 8% (1,36 milliard de dollars) et la France 7,1% (1,21 milliard de dollars).
Les plus gros emprunteurs sont : l’Inde avec 2 251 millions de dollars, le Pakistan avec 885 millions, le Nigeria avec 750 millions, le Vietnam avec 712 millions de dollars et l’Ethiopie avec 630 millions de dollars.
 
Le Monde, Dimanche 16 – Lundi 17 Décembre 2007
Maillet Julien, 1ere ES 2, Année 2007/2008
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille