Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Zones Urbaines Sensibles (ZUS)

vendredi 11 janvier 2008, par FROISSART Philippe

Pour 2006, les écarts socio-économiques entre les Zones Urbaines Sensibles (ZUS) et les autres zones urbaines étaient stabilisés. Cependant il existe quelques points positifs en matière de réussite scolaire. En effets selon le rapport de l’Observatoire national des ZUS (qui mesure ces écarts en 5 domaines : habitat, emploi et activité économique, réussite scolaire, santé et sécurité), les inégalités entre les écoles des ZUS et celles hors ZUS ce sont légèrement réduits entre les années scolaires 2004-2005 et 2005-2006. Et c’est surtout le cas pour le pourcentage d’élèves en retard de deux ans ou plus en sixième, sur la part des élèves de sixième qui accèdent en troisième, sur le taux de réussite au Baccalauréats (sauf filière ES) et sur la proportion d’enseignants âgés de moins de 30 ans. A l’inverse, cet écart s’est élargi pour le taux de réussite au Brevet des collèges ; taux qui est en baisse dans toute la France. De plus, l’écart de réussite entre garçons et filles, au profit de ces dernières, est plus prononcé en ZUS qu’en dehors de ces zones.
Quant à l’emploi, l’écart de chômeurs entre zones reste globalement stable. A noter toutefois cette baisse dans tout le territoire.
Le rapport de l’Observatoire fut présenté le 14 Novembre 2007 par Christine BOUTIN, ministre du logement et de la ville, et Fadela AMARA, secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville.
 
Le Monde du 13 Novembre 2007.
PERETTI Terry, TES 3, Année 2007-2008
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille