Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Finance internationale

jeudi 10 janvier 2008, par FROISSART Philippe

Désormais ce sont les bourses des pays émergents qui nagent dans l’euphorie. Après l’immobilier en 1991, les marchés asiatiques en 1997 et Internet en 2000, vient le tour des Bourses des pays émergents tels que le Brésil, la Russie, l’Inde et enfin la Chine (« BRIC »). Mais la première place revient de loin à la bourse de Shanghaï avec une augmentation de 170 % depuis le début de l’année, la place asiatique a franchi un nouveau record historique. Cependant les places financières du Brésil, de la Russie et de l’Inde ne déméritent pas elles aussi. En effet, depuis le début de l’année leurs indices ont augmentés de 35 % pour le Brésil, 70 % pour la Russie et 45 % pour l’Inde. Ceci est un phénomène inédit, car en parallèle l’économie américaine est menacée d’entrer en récession depuis la chute de l’immobilier américain, et celle de l’Europe manque de vitalité. Auparavant, les difficultés économiques de l’Amérique avaient tendance à se répercuter sur les pays émergents dont la croissance était encore fragile et surtout parce que la majorité de leurs exportations allaient vers les Etats-Unis. Toutefois, aujourd’hui et plus particulièrement en Chine, ce sont les consommateurs chinois qui sont les moteurs de la croissance. Ainsi les Chinois qui jouent énormément en bourse permettent l’émergence de leurs marchés. Par contre, dans les autres bourses émergentes de l’Inde et la Russie, ce sont les étrangers qui font monter les cours afin de profiter de la croissance de ces « nouveaux » pays. Les entreprises qui en profitent le plus sont celles d’Europe ou des Etats-Unis, ce qui, selon certains économistes, contribue à la création d’une nouvelle crise financière.
 
Le Monde, 14/15 octobre 2007.
SAVARINO Chloé, TES 3, année 2007-2008
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille