Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Elections américaines (1)

jeudi 10 janvier 2008, par FROISSART Philippe

A deux mois des primaires pour l’élection présidentielle, les républicains ne voient pas quel candidat peut incarner l’avenir de leur parti.
Comme dit Kent Hanstein (gérant de station service) qui a toujours habité la région : « Si vous voulez être élu par ici, vous avez intérêt à être républicain ». Rares sont les démocrates dans l’ouest de l’Iowa. La région est essentiellement agricole. Les républicains de la région de Sioux City continuent à avoir beaucoup de respect pour George W. Bush, ce n’est donc pas ici que l’on pourra trouver les 32 % de déçu par la politique du président américain dont les instituts de sondage affirment l’existence.
« Les gens comprennent ici, qu’il s’agit d’un combat à long terme contre l’islamo-fascisme, dit Joel Arends qui a passé seize mois en Irak. Bush a fait du mieux qu’il pouvait ». Randall Waldron, professeur d’économie, attribue l’impopularité de M. Bush à un malentendu.
A deux mois des primaires pour l’élection présidentielle (la date a été avancée au 3 janvier) les fermiers sont occupés à finir la récolte du maïs. Les candidats battent la campagne devant les auditoires peu enthousiastes. Mitt Romney l’ancien gouverneur (mormon) du Massachusetts, devance ses rivaux, mais aucun prétendant ne se détache vraiment et le nombre d’indécis ne diminuent pas. Beaucoup de républicains sont prêts au changement pour M. Wealdon, peut importe le choix du candidat, c’est l’avenir du parti républicain qui est en jeu.
Selon un sondage du Prew Research Center, les électeurs républicains sont si peu motivés qu’ils s’intéressent plus à la course côté démocrate qu’à celle qui se tient dans leur parti : 79 % d’entre eux sont capables de citer le nom d’Hillary Clinton, 60 % celui de son rival Barack Obama, 57 % connaissent l’ex-maire de New York, Rudolf Giuliani, qui est en tête au niveau national. Dans l’Iowa, il est loin derrière. Continuant à se prononcer formellement pour l’interdiction de l’avortement, M. Giuliani ne fait d’ailleurs qu’un semblant de campagne dans cet état. Dans cet état républicain, la nouvelle vague de démocrates arrivera peut-être à renverser le parti en place pour arriver au pouvoir en novembre 2008 à Washington qui sait ?
 
Le Monde, 31/10/07
Garzia Adrien, TES3, 2007/2008
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille