Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

L’Inde et le Japon veulent peser face à la Chine

jeudi 10 janvier 2008, par FROISSART Philippe

Tout comme la Chine, le Japon souhaite s’implanter plus fortement en Inde. La valeur des investissements nippons a plus que doublé en l’espace d’une année, le Japon est désormais le 9ème pays investisseur en Inde.
L’ancien premier ministre japonais Shingo Abe, en déplacement en Inde accompagné d’une délégation de chefs d’entreprises nippons, a affirmé vouloir rapprocher des pays qui selon lui « ont les même valeurs démocratiques ».
L’Inde et le Japon sont tout deux désireux de limiter, autant que faire se peut, la montée en puissance de la Chine en renforçant leurs échanges commerciaux.
Durant de longues années le Japon s’est contenté de fournir à l’Inde une aide publique massive, ses entreprises ne souhaitant pas s’implanter dans un pays peu demandeur de nouvelles technologies. Or, depuis relativement peu de temps, les entreprises nippones ont montré un regain d’intérêt envers l’Inde, notamment dans le secteur de l’automobile où de nombreux constructeurs ont émis le souhait d’implanter un nombre important d’infrastructures industrielles, afin de construire des véhicules à moindre coup, la main d’œuvre indienne étant meilleur marché que la main d’oeuvre chinoise. Un autre facteur important à ne pas omettre pour justifier le fait que la Chine veuille occuper une place plus importante au sein de l’économie indienne, est que le taux de croissance économique de l’Inde est aux alentours de 9 % par an et que l’on remarque l’agrandissement constant de la classe moyenne indienne : désormais les produits de haute technologie trouvent preneurs.
En revanche l’Inde et le Japon sont en désaccord sur certains points litigieux notamment au niveau des chemins de fer, le Japon étant désireux d’implanter son train électrique et l’Inde voulant rester dans le traditionnel en privilégiant des locomotives à gazole.
En contrepartie de la présence croissante du Japon sur son territoire, l’Inde souhaite rééquilibrer les échanges en implantant des sociétés indiennes au Japon, comme par exemple dans le secteur pharmaceutique.
 
Le Monde, Mercredi 7 novembre 2007.
FONTAINE Thomas, Tes3, 2007-08.
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille