Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Implantation jeunes médecins

dimanche 30 décembre 2007, par FROISSART Philippe

Le Conseil des ministres devait examiner, jeudi 11 octobre, le projet de la loi du financement de la Sécurité sociale pour 2008. C’est à ce même moment que les étudiants en médecine, les internes et les chefs de clinique ont décidé de faire une grève et de manifester contre cette nouvelle réforme censée apparaître en 2008. Les futurs médecins demandent le retrait d’une des dispositions du projet de loi, à propos des conditions d’installation des médecins dont le conventionnement serait lié à la densité de leur activité. Sans fixer des normes, ce texte enjoint aux professions concernées à engager des négociations pour tenter de réduire les disparités d’implantation par zone géographique et par spécialité. Le gouvernement décide alors d’introduire des mesures restrictives dans les secteurs sur médicalisés et donc de ne plus seulement fournir et renforcer des aides dans les secteurs sous médicalisés, défavorisés. Ainsi, les associations de jeunes médecins et la ministre de la santé Roselyne Bachelot considèrent qu’une réglementation des installations pourrait être dangereuse, inefficace et injuste et que le déconventionnement porte en germe une médecine à deux vitesses. Ainsi Roselyne Bachelot a annoncé à l’Assemblée nationale que les jeunes médecins seront associés à cette négociation.
 
Le Monde, le 12 octobre 2007
DULAC Fanny, TES3 2007-2008
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille