Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Filière ES

mardi 23 octobre 2007, par FROISSART Philippe

Les propos de M. Darcos sur le bac ES irritent les enseignants de la filière.
Le Monde, Mercredi 12 septembre 2007
 
M. Darcos ministre de l’éducation nationale a déclaré lors d’un entretien dans Paris Match, publié le 23 août, que la filière ES n’avait pas de débouchés évidents et qu’elle n’assurait pas toujours un emploi, même pour un étudiant ayant un diplôme. Xavier Darcos irrite les professeurs et étudiants de cette filière ES en multipliant les déclarations sur le fait qu’il n’existerait pas de débouchés, et donne donc une mauvaise image de la filière ES, il devient l’ennemi numéro un des enseignants.
Pourtant on observe que la part de l’effectif des étudiants au baccalauréat Es en 2007 a progressé, en effet elle compte 31,83 % de candidats pour 18,6 % en L et 49,57 % en S.
Lors d’un nouveau entretien, le 10 septembre, le ministre de l’éducation nationale explique à la presse qu’il ne se voit pas comme un ennemi de cette filière, il a juste l’intention de rééquilibrer les filières générales du lycée car certaines sont en perdition. Il souhaiterait donc ouvrir des pistes à partir de 2008 avec l’APSES (Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales) pour rééquilibrer les filières générales.
 
La filière ES, créée en 1967 a une histoire mouvementée, elle est souvent remise en question en raison de son caractère composite, sans équivalent universitaire.
Mais l’APSES essaye de rétablir ces affirmations négatives en mettant en avant les statistiques du ministère de l’Education nationale. On observe donc qu’à l’université 79,9 % des bacheliers ES réussissent leur licence sans redoubler contre 70,4 % en S et 69,8 % en L. Sans compter que la plupart des bacheliers ES continuent leurs études dans l’enseignement supérieur (bac +3 et plus) ou supérieur court (IUT, BTS, écoles spécialisées), ils sont beaucoup moins dirigés vers des classes préparatoires (13,6 %) car celles-ci sont prédestinées aux bacheliers S, cependant 44 % des effectifs des « prépas » économiques et sociales sont des bacheliers ES.
 
LACHAL Marine, Terminale ES 3, 2007-2008
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille