Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Faut-il encore investir dans l’immobilier ?

mercredi 18 avril 2007, par FROISSART Philippe

Le marché enregistre les premiers signes de ralentissement depuis des années. Mais si les prix stagnent, voire chutent, les taux devraient augmenter.
Dans ces conditions, est-il encore temps d’acheter ou vaut-il mieux attendre et louer. Quelle est donc la bonne décision ? L’investissement dans la « pierre » bon ou mauvais choix ?
Telles sont les questions que l’on peut se poser après avoir lut l’article du 9 octobre du Monde. Les avis restent partagés.
En effet, si on se place au niveau du point de vue de certains économistes comme ceux du Bureau d’informations et de prévisions économiques, c’est le moment ou jamais pour investir dans l’immobilier ; puisque ces derniers pronostiquent une baisse prochaine des prix comprise entre 3% et 5% en 2007. Cette diminution serait due ; à la demande de biens immobiliers qui est aujourd’hui beaucoup moins spéculative qu’il y a quinze ans. Dans leur grande majorité, les acheteurs achètent et vendent un bien pour se loger : près de 80% des transactions se font entre des ménages.
Cependant, certains professionnels de la Fédération nationale de l’immobilier pronostiquent une stabilisation voire une hausse plus faible en 2006 et 2007(entre 5% et 7%). Pour eux, il est donc encore bien trop tôt pour parler de retournement du marché. Les ménages français ont fortement investi dans l’immobilier, avec des apports de plus en plus réduits. L’allongement de la durée des emprunts à vingt-cinq, trente, voire trente cinq ans parfois, à souvent servi de variable d’ajustement entre des taux très bas et des prix qui s’envolaient. Selon Olivier Eluere, économiste à la direction des études économistes du Crédit agricole, « Le vrai danger dans l’investissement de l’immobilier vient du taux d’intérêt. La vigueur et la résistance que l’on constate aujourd’hui s’expliquent en partie par le niveau bas des taux de crédit. Compte tenu de la dégradation des taux d’effort (le fait de consacrer une plus forte part de ses revenus à se loger) et des taux de rendement locatif, toute hausse des taux de crédit aura un impact sur la demande des prix ».
Faut-il acheter ou louer ? Tout dépendrait donc de l’évolution du taux d’intérêt, qui peut être influencé par des facteurs exogènes.
Actuellement, il est donc intéressant d’investir dans l’immobilier par rapport à la baisse entre 3% et 5% prévue pour 2007 selon certains économistes ; en attendant le redémarrage des prix, de l’ordre de 6% à 7% prévue pour 2011 selon André Babeau,conseiller scientifique du BIPE.
 
Le Monde
Russak Chrystelle, TES2
 
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille