Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Au Népal, un accord « historique »

mercredi 18 avril 2007, par FROISSART Philippe

Le 7 novembre, Le Népal a fait un pas vers la paix en signant un accord entre le gouvernement et les rebelles maoïstes. Cet accord passé entre le 1er ministre népalais, G.P.Koirala et le chef des maoïstes Pushpa Kamal Dahal, prévoit un gouvernement intérimaire avec la participation des maoïstes formé d’ici au 1er décembre. Le parlement va être dissous puis remplacé par une chambre intérimaire composé de 75 membres du parti du congrès népalais, 73 membres du parti communiste et 73 maoïstes, le reste étant divisé entre les 5 autres partis. C’est grâce au fait que les rebelles aient accepté de mettre leurs armes et leurs combattants sous le contrôle de l’ONU que cet accord a pu voir le jour. Les membres de l’armée de libération (35.000 hommes) seront divisés dans 7 camps séparés de leurs armes et mis sous la tutelle de l’ONU. Le même nombre de soldat de l’armée népalaise sera également mis sous le contrôle de l’ONU comptant ainsi 90.000 hommes au total. Les structures de gouvernement rebelle seront également dissoutes.
L’avenir de la monarchie qui est l’origine de la guérilla maoïste déclenchée en 1996 et qui a fait plus de 12.000 morts sera décidé par l’assemblée constituante. Celle-ci devrait être élue en 2007. Une nouvelle ère s’ouvre, « maintenant, la question essentiel est de savoir si le citoyen sera capable de choisir sans crainte intimidation, violence, abus d’autorité et fraude. » publie le Himalayan Times
 
Pourre Richard TES2
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : vendredi 18 septembre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille