Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

L’Egypte et libéralisation de son économie

mercredi 18 avril 2007, par FROISSART Philippe

Grâce à une nouvelle politique de modernisation menée depuis 2 ans, l’Egypte récolte les fruits de cette croissance. En effet, cette politique libérale donne de bons résultats qui devraient atteindre une croissance de 7,5% en 2007. Mais le bémol à la situation de l’Egypte c’est la persistance des inégalités sociales. Cette croissance que connait l’Egypte est due a une conjoncture favorable (tourisme, transferts des immigrés, recettes du canal de Suez) et notamment grâce à une baisse des tarifs douaniers et une baisse des impôts. Tout ceci est des ingrédients de la libéralisation.
L’Egypte va donc ouvrir ses portes aux investissements direct à l’étranger (IDE).Cette nouvelle politique de libéralisation a permis à l’Egypte une baisse du déficit budgétaire. L’Egypte va donc favoriser les marchés monétaires ainsi que la privatisation des secteurs non pétroliers.
Cependant, d’après la Banque mondiale, même si l’Egypte a adopté une libéralisation de son économie, elle connait tout de même un accroissement des inégalités dû au fait d’une mauvaise répartition des richesses. En effet, le chômage a atteint 11.7% en juin ainsi qu’une augmentation de 19.6% de la part de la population vivant sous le seuil de pauvreté.
L’Egypte mise sur les IDE pour développer son économie. La Chine commence à augmenter considérablement ses investissements en Egypte (exemple : le contrat chinois de 938 millions de $ !, concernant un projet d’aluminium). Elle devient donc le partenaire privilégié. La Chine commence à devancer les pays habituellement partenaire de l’Egypte.
Les pays européens vont donc essayer de se réinstaller dans ce secteur car l’Egypte présente un intérêt stratégique.
 
Le Monde, octobre 2006
Ksouri Amel, TES2
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille