Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Risque de surchauffe de l’économie chinoise

mardi 17 avril 2007, par FROISSART Philippe

En un an, la croissance de l’économie chinoise a atteint 11,3%.Un record notamment lié aux investissements.
L’économie chinoise est bien la quatrième du monde, derrière les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne. Elle aurait même bondi au troisième rang mondial, devant le Japon, dans le commerce international.
Tout en notant la volonté de Pékin de refroidir son économie, en investissant trop massivement, elle se doterait de surcapacités de production ce qui entrainerait une baisse brutale des prix et des profits, de grandes difficultés financières pour les entreprises avec pour conséquence la création de nouvelles créances douteuses. 
Pour ramener la croissance à un niveau plus soutenable, le gouvernement chinois doit relever les taux d’intérêt, restreindre les quotas de crédit pour les secteurs en surchauffe ou encore favoriser une accélération de l’appréciation du yuan.
Malgré cette menace de surchauffe et les risques de surproduction et de fragilisation du système bancaire, les autorités chinoises refusent toujours d’envisager une réévaluation importante du yuan, réclamée par les pays occidentaux.
 
Le Monde, septembre 2006
Manzanares Laetitia, TES 2
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille