Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Pouvoir d’achat (France)

mardi 17 avril 2007, par FROISSART Philippe

La hausse de l’endettement et celle des loyers entament le pouvoir d’achat des Français
 
Le 21 septembre 2006, le Bureau d’Informations et de Prévisions Economique (BIPE), publie un rapport accablant : le pouvoir d’achat des Français ne devrait progresser que de 0,5 % en 2006. L’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) prévoyait lui une hausse du niveau de vie de 2,4 %. Cependant l’INC (Institut National de la Consommation) confirme le rapport du BIPE : Entre juin 2005 et juin 2006 le pouvoir d’achat réel par ménage n’a progressé que de 0,9 %. Les divergences de résultat reposent en partie sur des modes de calculs différents.
 
Le BIPE, étant le plus proche de la réalité, va donc expliquer la relative faiblesse de l’augmentation du pouvoir d’achat par :
  • L’endettement des ménages qui ne cesse de croitre (il représente en moyenne 64,9 % du revenu des ménages),
  • Les français ont de moins en moins tendance à épargner (taux d’intérêt à moins de 3 %, ce qui n’incite pas) et s’adonnent de plus en plus à l’achat de nouvelles technologies (ordinateur, téléphone ...)
  • Et la flambée des loyers qui sont en grande partie à l’origine de cette quasi stagnation du pouvoir d’achat.
Le Monde, septembre 2006
Delobel Karine, TES 2
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille