Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Commerce Sud-Sud

mardi 17 avril 2007, par FROISSART Philippe

Le 13 septembre Brasilia a accueilli le sommet des « plus grandes démocraties » de l’hémisphère sud. Les pays concernés sont : l’Inde, le Brésil et l’Afrique du sud (IBAS).
Ce sommet avait pour but d’élargir les relations entre les puissances constituant cette élite. Ces trois pays avaient déjà lancé le forum IBAS en 2003 pour défendre leurs intérêts dans l’optique des relations Sud-Sud.
Cette nouvelle réunion a eu pour objectif de doubler les échanges, en créant une zone de libre échange entre l’Inde, le Mercosur (marché commun sud-américain) et l’Union douanière d’Afrique australe.
Des ententes tripartites ont été définies dans plusieurs domaines comme le nucléaire civil ou le pétrole, mais aussi sur les biocombustibles. Ainsi la production de sucre des deux plus grands producteurs que sont le Brésil et l’Inde, devraient être le moteur d’un programme commun sur l’éthanol et la canne à sucre. De plus les constructeurs automobiles brésiliens souhaiteraient exporter leurs voitures équipées de moteurs hybrides qui peuvent être alimentées à l’éthanol et à l’essence. Actuellement les échanges Brésiliens se font principalement avec les U.S.A., l’Europe, et le Japon mais le président actuel et futur candidat de ce pays ce prononce pour un développement des relations Sud-Sud, comme le confirme l’Inde qui considère le Brésil comme un moteur de développement.
 
Le Monde du 15-09-2006
Boudhouka Jessim, TES 2
 
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille