Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Le téléphone dans l’économie française

dimanche 15 avril 2007, par FROISSART Philippe

Le mardi 20 mars, a eu lieu la présentation du premier observatoire économique de la téléphonie. Celui-ci, qui deviendra annuel, est dû à la nette contribution de ce secteur dans l’économie française. En effet, ce dernier revendique son droit d’être représenté dans les statistiques publiques étant aujourd’hui l’un des premiers investisseurs en France et employant 95 000 salariés directs et indirects confondus. De plus, il est à noter que la téléphonie mobile a permis à l’Etat d’augmenter ses recettes fiscales de 7 milliards d’euros.
Ainsi l’objectif de cette étude est de redorer l’image de la téléphonie, souvent obscurcie par des rumeurs lancées par les associations de consommateurs, selon lesquelles ce secteur aurait tendance à contourner les règles de concurrence pure et parfaite et à appliquer des tarifs trop élevés.
L’AFOM (association française des opérateurs mobiles) se défend donc en exposant la baisse de 26 % du coût à la minute entre 2002 et 2006 et la montée en puissance de la part du budget que les ménages consacrent à la téléphonie.
Aujourd’hui ce secteur contribue à l’économie française de manière plus importante que celui de l’aéronautique civile. Où s’arrêtera t-il ?
 
Le Monde, mercredi 21 mars 2007
ZACKARIN ALEXIA, TES 2
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille