Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

Concurrences déloyales des pays asiatiques

dimanche 15 avril 2007, par FROISSART Philippe

Polémiques sur les sous évaluations de certaines monnaies
 
La semaine du 10 février s’est ouverte sur les marchés des changes, par une nouvelle baisse de la devise japonaise. Contre le yen, l’Euro a ainsi atteint un record historique en cotant 158,99 yen, tandis que le dollar atteint les 122,10 yens.
Le fait que le yen soit autant sous-évalué est volontaire et permet un avantage compétitif au Japon. En effet, les Etats–Unis sont soucieux de ménager la reprise de l’économie japonaise, ils sont dépendants, pour leur financement extérieur, des capitaux japonais. Tandis que les Européens sont plus déterminés à faire entendre leur voix sur ce dossier. Certains qualifient de « problème » le taux de change de l’euro contre le yen.
La hausse de l’euro face au yen a atteint 63% depuis 2001, ce qui donne un avantage compétitif au Japon.
Ainsi, comme les avis sur cette sous-évaluation du yen divergent, le G7 ne s’est pas penché sur le « problème ». Le taux de change du yuan, dirigé par les autorités monétaires chinoises, est aussi jugé fortement sous-évalué.
 
Article du journal Le Monde du lundi 19 février 2007
MARECHAL Charlotte, TES2
 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 21 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille