Joliot Curie
Lycée
Aubagne
 

L’huveaune et sa lutte acharnée au fil des années

mardi 7 février 2017, par BES Marion

A la suite d’une intervention en classe sur l’Huveaune et son histoire, les élèves de seconde 13 ont eu à réaliser un article. Ci-dessous vous trouverez celui qui a été sélectionné pour être mis en ligne. Il est écrit par Loane Silvestri.

L’Huveaune qui être qualifiée de fleuve ou de rivière prend sa source à la Grotte de Castellette au pied du massif de la Ste Baume et traverse sept communes pour se jeter dans la mer Méditerranée.
Ce fleuve de 50 km existe depuis 5 millions d’années avant J-C, et pourtant l’Huveaune est source de conflit et de problème encore de nos jours et depuis bien longtemps. Alors quels problèmes l’Huveaune a-t-elle rencontré et comment l’homme les a-t-il résolus ?
Sur le long de la rive, moulins, usines de papier, de tuileries utilisent l’énergie hydraulique. Les poissons sont alors amenés à disparaître. Une perte dangereuse pour l’une des rivières les plus poissonneuses du département. Mais pour remédier à cela l’homme a coupé la rivière en petits tronçons et ainsi facilité le chemin aux poissons. Cependant ce n’est pas le seul problème, d’autres inconvénients surviennent au cours des années.
En 1887, des épidémies apparaissent et une couverture de l’Huveaune est alors agencée.
Dans les traverses de la Penne-sur-l’Huveaune et d’Aubagne, le fleuve est un véritable égout. La mer Méditerranée reçoit les eaux usées industrielles évaluées à 45 tonnes de matières reçues par jour. L’espoir enfouit resurgit en 1980, que l’on qualifie de « l’année de reconquête » pour l’Huveaune.
En effet, à la suite de ceci, on observe une diminution de la pollution importante. Les zones de baignade sont protégées, des usines fermées. Les rejets des eaux se situent désormais dans les calanques de Cortiou et les poissons sont de nouveau mangeables.
Dorénavant, l’Huveaune connaît des jours meilleurs non sans quelques pollutions, principalement des déchets sur les berges. L’avenir du fleuve reste incertain mais nettement meilleur que dans le passé. Comme par exemple, une contamination survenue en 2013 d’on ne sait où. Mais l’eau reste limpide et 500 m3 de déchets ont été récoltés. De nos jours, le fleuve est source de loisirs : jeux d’eau, pêche, canoë, pique-nique…
Maintenant afin que l’Huveaune perdure, il faut réussir à prendre conscience de son utilité aujourd’hui et de celle qu’elle a eu dans son passé.

Loane Silvestri

 
Lycée Joliot Curie – Avenue des Goums - 13400 Aubagne – Responsable de publication : M Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 18 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille